Vendetta - Konami

Publié le par Seb

Vendetta est un BTU sorti en 1991, il est aussi appelé Crime Fighter 2 au pays du soleil levant. Il s'agit du second opus d'une trilogie qui se termina par un des plus grand BTU des années 90 : Violent Storm.
A noter cette version occidentale de Crime Fighter 2 était censurée.
 
La PCB est dans un état déplorable, elle est sale, a pris des coups, le custom Konami 051550 en boitier SIL est cassé, des RAM ont été prélevées en détruisant des pistes au passage, traitée comme une serpillère...
 
 
Je commence par remplacer le 051550 (credit coin/reset) qui avait été cassé :
 
Puis je répare les pistes endommagées avant de remplacer les RAM manquantes :
 
C'est mieux, les RAM manquantes sont de retour :
 
Je lance le jeu pour voir le résultat à l'écran... Je sens que ça va être long...
 
Le reset du CPU (M68K) reste en bas (activé) alors qu'il devrait être en haut. je m’intéresse donc au circuit du "Reset", ce qui m'amène directement sur le 051550 que je viens juste de remplacer :
 
Je sonde ses pin à l'oscillo pour m'assurer que tout est ok.
Il ne se passe rien... Y compris sur sa pin 1 (Clock). Le signal reste bloqué en haut au lieu d'afficher des pulsations ce qui serait logique pour une horloge :
Je remonte cette piste jusqu'à un démultiplexer (74LS138) emplacement 10D. C'est lui qui génère, entre autre, l'horloge du 051550 :
 
Je le dessoude pour le tester :
C'est confirmé, il est cuit !
 
Je le remplace et lance un nouveau test :
C'est mieux ! Maintenant j'ai le self test, cependant les erreurs s'affichent en rouge, et malheureusement dans le cas présent le fond d'écran est rouge aussi ! En temps normal il est noir...
Nous avons donc du rouge sur rouge et ensuite un reboot puis un nouveau self test avec la même chose...
 
Par contre on peut facilement en déduire que 5F, 4F et 7F n'ont pas passé le test vu que "OK" n'apparait pas en face.
 
je m'oriente vers le circuit audio en commençant par tester sa ROM CPU emplacement 5F. Facile elle est sur support lyre :
 
Coup de bol, j'ai mis juste du 1er coup avec cette ROM :
La pin 8 ne répond pas, elle correspond à A2 sur le bus adressage.
 
Cette ROM est morte, je la remplace et redémarre le jeu :
Grace à ce remplacement de ROM, 4F et 5F sont "OK".
 
Maintenant le self test s'arrête sur 7F avant de rebooter, ce qui correspond à cette palette RAM :
 
En sondant cette RAM je m’aperçois qu'il ne se passe absolument rien sur son BUS data, toutes les pin restent en haut :
 
Cette RAM ne me semble pas en panne, quelque chose sur son BUS data créé le problème. J'inspecte son buffer emplacement 9G :
 
Il s'agit d'un 74LS245 qui a pour fonction de sélectionner le sens des données du bus data de notre palette RAM (lecture, écriture, ou attente).
 
La pin /E (Enable inversée) de notre 74LS245 reste bloquée en haut donc ce buffer n'est jamais activé :
Pour que ce buffer soit activé il faudrait que son entrée /E soit sur 0 (0v bas) et non sur 1 (5v haut).

Je continue ma remonté sur son circuit en m’intéressant à ce qu'il se passe sur sa ligne /E.

j'arrive sur un 74LS32 emplacement 6H -> 4 portes "ou" à deux entrées :

 

La pin 3 est la sortie du signal qui active le buffer de la RAM 7F.
Je sonde les pin 1 et 2 et vérifie si ma fonction logique est bonne.
Table de vérité de OU
a
b
a OU b
0
0
0
0
1
1
1
0
1
1
1
1
A et B sont les entrées de la porte logique "ou", Q la sortie
 
La fonction "ou" est assez simple, si une ou deux de ses entrées sont à 1 la sortie sera à 1 (5v dans ce circuit).
 
Aucun problème à signaler dans la logique de ce TTL. Cependant sa pin 1 reste bloquée sur un signal entre deux niveaux qui est interprété comme un 1 logique par le TTL :
 
Ce niveau est plus que suspect !
 
Je remonte cette ligne jusqu'au TTL suivant, un 74LS04 emplacement 3G pin 4 :
 
Sa fonction est d'inverser un signal (0->1 ou 1->0).
 
Je sonde l'entrée pin 3 et voici ce que je trouve : 
Ça pulse et en toute logique je devrais retrouver ce signal inversé sur la pin 4, mais non...
 
Ce TTL est donc HS ! Une confirmation sur le testeur logique, on ne sait jamais :
C'est confirmé, il est mort !
 
En résumé :
L’inverseur en 3G est HS, donc la fonction logique qui permet l'activation du buffer de la RAM 7F ne marche pas.
 
Je le remplace et :
Là c'est beaucoup mieux !
 
Je déchante rapidement en regardant la démo :
Des jailbars partout dans les backgrounds, 'culé !
 
Je lance le "ROM Test" du service mode :
 
La ROM emplacement 16i :
 
Avant de conclure à une ROM HS il convient de faire quelques vérifications d'usage, tel que les continuités par exemple.
En retournant la PCB pour inspecter la zone en dessous de la ROM 16i, les choses deviennent claires :
 
Je gratte le vernis de cette zone, puis j'inspecte les continuités au multimètre sur toutes les pistes rayées. Ensuite je répare les pistes coupées à l'aide d'un pont avec du strap de 0,1mm pour que ce soit plus propre. Et enfin je passe du vernis pour PCB pour protéger les pistes :
 
Un test :
Tout est OK visuellement, et le "ROM test" du service mode n'affiche plus d'erreur.
 
Il ne reste plus qu'à faire un bon nettoyage, un capkit intégral, et de passer le jeu en version JAP moustaches cuir !

 

Un Crime Fighter 2 bichoné pendant de longues heures ❤

 

 

Publié dans Arcade

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

M
Quel travail de folie, tu as géré !
Répondre
F
Bravo ! et merci pour ce partage et ces explications tres claires
Répondre