Alien Storm - Sega System 18

Publié le par Seb

Alien Storm est un Beat Them All sorti en 1990 sur le System 18 de Sega. Son ambiance nanardesque est largement assumée par les créateurs du jeu, et n'est pas sans rappeler les vieux films d'horreurs et de SF des années 70/80.
Il aura connu de nombreuses adaptations, mais la version arcade reste de loin la plus belle sortie à l'époque.
Cette époque magique où aller en salle d'arcade était synonyme de se prendre en pleine figure le colossale écart technologique entre son CPC6128 et la p'tit dernier de Sega ou Capcom...
 
Mais revenons à notre PCB, pour le moment ce jeu ne démarre absolument pas :
 
Visuellement il n y' a rien de particulier à signaler sur cette PCB en dehors du fait que le FD1094 contient une pile trentenaire qui est probablement rincée :
 
En testant le jeu, je me rends compte que la PCB chauffe et qu'une zone est brûlante :
 
En posant le doigt sur ce régulateur, je ressens un vive brûlure. 'CULER !
La surprise fût aussi vive que la douleur.
 
Sans trop prendre de risque je peux affirmer que ce composant est en court circuit.
 
Je le dessoude pour le tester :
Aucun doute, il est rôti.
 
J'en profite pour vérifier l'état des condensateurs aux alentours :
 
Bon c'est pas fameux non plus :
 
C'est même pire que ça, je ne savais pas qu'un condensateur électrolytique aluminium pouvait se mettre en cours circuit, c'est la 4eme dimension aujourd’hui ou quoi ?! :
Enfin bref, je remplace le régulateur et tous les condensateurs 470uf de la PCB.
 
Et hop ! Un p'tit test en mode "confiance" -> (Bien s'passé, ne t’inquiète pas)
...
...
 

Cette fois-ci j'ai un début de boot de deux ou trois secondes, puis le watchdog se déclenche et provoque un arrêt du fonctionnement de la PCB.

 
En toute logique je décide de m'attaquer au suspect suivant : le FD1094, histoire de voir si sa pile est vide... Où pas :
 
Pour commencer un gros merci à Eduardo Cruz pour son travail qui nous permet aujourd'hui de reprogrammer le programme de sécurité des System 16/18/24. et de garder intactes nos chers PCB-> J'te connais pas, mais je te fais une bise mec !
 
Son superbe programmeur fonctionnant sur un Arduino Mega 2560.
 

Pas de différence entre les bits lus dans le FD1094 et ceux attendus.

Tout est OK... Le programme est toujours en mémoire, la pile est fatiguée mais toujours bonne.
 
J'en profite pour la remplacer par une neuve et reprogrammer le FD1094 au passage :
 
Maintenant il va falloir s’intéresser à cette histoire de watchdog.
 
Le watchdog, pour ceux qui ne le savent pas, est un circuit qui surveille la PCB en plusieurs points définis par le concepteur, et peut l'arrêter ou la rebooter si jamais une anomalie est détectée.
 
Pour une fois, je me sens inspiré et m'oriente directement sur la partie du watchdog qui surveille l'alimentation électrique en +5V... Bon, en même temps ça semble logique vu les problèmes électriques que cette PCB a eu (régulateur&capa).
 
Je vous présente le "Power Supply Monitor" (MB3771) qui se situe sous la ROM board :

 

Je me dis, comme ça au hasard, qu'il a pris un coup dans le pif à cause du court circuit, qu'il a besoin d'être remplacé, puis vu que "Futjitsu" est estampillé dessus c'est probablement un composant en carton qui vieilli mal... Sauf que... Non...
 
Pfff.
 
J'inspecte ses broches au multimètre et avec datasheet sous les yeux, et là je me rends compte que quelque chose cloche sur la pin CT :
Pendant une poignée de secondes au démarrage la tension est bonne sur cette broche, puis progressivement elle varie jusqu'à sortir des clous et faisant ainsi passer le "/reset" en état actif (0v)
 
En montage typique la pin CT est raccordée à un condensateur :
Se pourrait-il que ce fameux condensateur soit aussi HS ?
 
Je dessoude ce condensateur de 10uf pour en avoir le cœur net :

 

La valeur affichée sur le testeur de capa n'a absolument rien à voir avec la valeur attendue.

La résistance série équivalente ou ESR est anormalement élevée (12 Ohms), et en plus la capacité du condensateur n'est pas détectée.

A noter qu'à froid il retrouve une partie de ses propriétés, mais toujours avec un ESR très élevé. cela explique pourquoi son dysfonctionnement n'est pas immédiat (quelques secondes après le démarrage).

 
Je lui trouve un remplaçant avec des valeurs correctes cette fois-ci :

10^6 picos farads (pf) = 10 micros farads (uf)

Je le mets en place :
 
un test :
Cette fois-ci c'est nettement mieux, le jeu démarre enfin et ne reboot plus !
 
Cependant quelque chose ne va pas dans l'animation de certains sprites qui semblent avoir chopé la tremblote :
On dirait que ce jeu refuse absolument de fonctionner normalement...
 
Pour cette nouvelle panne, je commence par aller au plus simple en m'intéressant aux RAM des sprites qui se situent sous la ROMboard :
Elles sont toutes montées sur support tulipe, ça va aller vite.
 
Je les retire toutes pour me rendre compte qu'une d'entre elle a une broche pliée :
Un grand classique pour l'exploitant aux gros doigts tremblants qui attaque son 5eme Ricard de la matinée.
 
Je me dit : "Chouette ! Ça a été rapide cette fois-ci !"
 
Sauf que... Non... Le problème est toujours là !!
 
Dépité et fatigué, j'échange les RAM une par une. Finalement la gagnante sera celle-ci :
 
Je la remplace et lance un énieme test :
Enfin !! Tout est OK. La vache ! Cette PCB m'aura bien pris la tête !
 
Voici les composants qui étaient HS :
 
Reste plus qu'à finir le capkit pour qu'il soit complet, puis faire une beauté à cette superbe PCB Sega :
 

Publié dans Arcade

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

NGUYEN 03/09/2020 20:25

C'est une PCB qui me fait rêver. Ton travail est juste formidable.

nostalarcade90 27/06/2020 08:14

Superbe,du beau boulot!

Syde 24/05/2020 17:02

Quelle passion et maîtrise, vraiment trop fort !

Takki 22/05/2020 18:40

Un magicien!