Neo Geo AES - SNK

Publié le par Seb

La NeoGeo souffle en ce moment ses 30 bougies, du coup j'en profite pour poster la réparation d'une AES que j'ai eu entre les mains il y a quelques mois de cela.
 
Cette malheureuse NeoGeo démarre sur une belle page de bouillie de pixels :
 
D’aspect extérieur rien à signaler, enfin c'est ce que je pensais
... :
J'ouvre la console, et première chose qui me saute aux yeux :
Le bouton du reset a été explosé puis bricolé avec un bout de papier alu... MacGyver inside...
 
Ensuite un peu plus haut je tombe sur ce composant (NEO-C1) qui a pris cher :
Par miracle pas de court circuit entre ses broches.
 
Je retourne la carte mère coté soudure pour constater que l'epoxy de la PCB a été enfoncé à l'endroit où le NEO-C1 a pris un coup :
Au centre on peut voir les pistes déchirées par l'enfoncement de la carte.
 
Qu'a t-il bien pu se passer ?!
 
Cette Neo a visiblement encaissé un choque violent, mais comment la carte mère a-t-elle pu être défoncée alors qu'une coque est censée la protéger.
 

 

...

 
En regardant la façade avant de la console je fini par comprendre ce qui est arrivé :
côté intérieur de la façade avant.
 
Sous l'ouverture du connecteur cartouche il y a un plot en plastique qui sert à rigidifier la coque en venant appuyer sur la carte mère.
Quelque chose de lourd est tombé ou a été posé sur cette console, provoquant une déformation de la coque et un enfoncement du plot dans le circuit imprimé de la console.
 
On distingue même les traces des broches du pauvre composant sur lequel ce plot est venu glisser sous la force de l'impact :
 
 
De l’extérieur on peut aussi voir une légère déformation du plastique de la coque à l'emplacement du plot :
 
Hop ! Fer à souder et j’attaque la réparation !
En premier lieu il va falloir réparer les pistes déchirées côté soudures. Je commence par gratter le vernis pour avoir un meilleur visuel des dégâts :

 

Quasiment toutes les pistes sont coupées ou sur le point de l'être, repasser de l'étain par dessus de pistes qui font 2 dixièmes de millimètres ne servirait à rien car cela ne tiendra pas à cause de l'effet de cisaillement dû à l'enfoncement de l’époxy,  et chaque insertion de cartouche risquerait de faire rompre le fine couche d'étain.
 
Il faut donc tout ponter (youpi...) :
 
Ensuite je lance un test, la console démarre quelques secondes mais plante rapidement, rien de surprenant vu la tête des broches du NEO-C1 qui a reçu le coup. Il va donc falloir le remplacer. Comme ça au moins ce sera plus propre qu'un chip avec des broches redressées qui tiennent à peine.
 
Je m'applique à isoler du mieux possible le connecteur cartouche pour que l'air chaud utilisée pour le dessoudage ne provoque pas de déformation. En plus d'être moche, ce serait catastrophique pour le bon fonctionnement de la console :
 
Une fois dessoudé on voit bien que toutes les broches sont déformées :
 
Niveau pastilles du circuit imprimé c'est pas mieux :
Certaines pastilles ont sauté, beaucoup sont sur le point de tomber, d'autres ont des coupures de continuité... Il va falloir y aller très doucement pour souder là dessus...
 
Je lui trouve un remplaçant sur une carcasse de slot MVS :
Heureusement qu'on arrive encore à trouver ces pièces à profusion.
 
Cette puce est une véritable clef de voûte polyvalente utilisée pour le décodage d'adresses, les communications inter-CPU (68K&Z80), la génération de cycles d'attente et les entrées des contrôles P1/P2 et carte mémoire. Sans elle, rien ou presque ne peut fonctionner.
 
Une fois remplacée je lance un test :
A noter qu'entre temps j'ai remplacé le bouton reset et monté le bios sur support, comme ça c'est plus simple pour faire des tests à l'aide du bios de diagnostique.
 
Pour finir je remplace le bios :
 
Et enfin je termine par un mod RGB et un capkit pour que le rendu soit parfait :
 
 
Reste plus qu'à la remonter dans sa coque et jouer avec !

Publié dans Console

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

raditz 01/05/2020 14:42

Enorme !