SuperGrafX - NEC

Publié le par Seb

Une SuperGrafX confiée par Gyromite.
 
Aucun démarrage, juste des écrans aléatoirement rose, vert ou blanc :
 
La console est en bon état :
 
D'extérieur rien de notable en dehors de traces de coups sous la console :
 
A l'intérieur tout semble ok...
Je vérifie les RAM, les horloges et les circuits intégrés Hudson, et c'est tout... Il y a très peu de composants dans une SuperGrafx.
NEC avait simplifié la production de leur console au maximum. Pourtant elle n'en était pas moins d'une puissance redoutable, car elle faisait tourner ni plus ni moins que la plus belle version console de Ghouls'n Ghosts, n'en déplaise à JM'Destroy !
 
Après avoir fait le tour de tous les chips je reste perplexe devant cette panne... Rien, je n'ai absolument rien trouvé !
Heureusement que Gyromite me parle d'une panne récurrente sur cette console : une fissure dans la PCB qui est sournoisement cachée sous le connecteur Hucard ! 
 
...
 
Ce qui m'avait semblé être au début un vulgaire défaut dans le vernis de la PCB est en fait une fissure du circuit imprimé  !!
 
... Et de l'autre côté de la PCB sous le blindage :
 
En observant la marque dans le vernis, on comprend rapidement qui est le coupable :
 
Ce plot en plastique sert à tenir la carte de la SGX en place pour éviter qu'elle se déforme. Je suppose qu'au file du temps celui-ci a signé l'arrêt de mort de cette console. Peut-être à force d’insérer les Hucard ou alors à cause des déformations provoquées par des chocs sous la console  :
Les traces de coups sont pile poil sous le plot.
 
Je commence par dessouder le connecteur Hucard et le blindage de la PCB :
A peine visible...
 
Puis je décape le vernis pour mieux voir les fissures :
 
L'objectif principal est d’empêcher les fissures de s’agrandir et de provoquer de nouveaux dégâts.
 
J'écarte au maximum les fissures en appuyant en dessous, et en même temps j'applique de la cyanolite à l’intérieur. La cyanolite colle parfaitement l'époxy et de façon durable.
Une fois la colle sèche, je décape le surplus pour pouvoir souder :
 
Ensuite j'étame au maximum les masses qui sont en plein sur les fissures des deux côtés :
 
Puis je rabote le plot en plastique de quelques millimètres :
Pas la peine de le raboter entièrement.
 
Et enfin je ponte les pistes les plus endommagées :
Dernière vérification des continuités, puis pour que les straps ne bougent pas, je les colle entre eux et sur la PCB.
 
Reste plus qu'à remonter le connecteur Hucard et lancer un petit test :
 

Parfait, je peux maintenant remonter la console !

Publié dans Console

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ZAMOTH 09/06/2019 11:18

magnifique Seb bon boulot