Shadow Force - Technōs

Publié le par Seb

Un Shadow force confié par Darksoft, le jeu reboot en boucle au self test à cause de deux erreurs de RAM (IC46&IC47) :
 
La PCB est dans un état correct, pas de trace de réparation antérieure :
 
Je commence par m’intéresser aux soudures CMS du custom chip le plus proche des RAM IC46&47 :
Rien à signaler...
 
Un autre "classique" générant des pannes attire rapidement mon attention : le support PLCC
 
J'extrais le composant à l'aide d'une pince extractrice pour composants PLCC :
 
Le support n'est pas très propre :
 
Il contient un FPGA de la marque Actel estampillé "TJ32A 92.11.30"
 
Je nettoie bien ses broches au papier de verre dans le sens de la largeur, le but est de créer des micros rayures qui vont arracher la saleté des contacts du support au moment de l'insertion :
 
Ensuite je redresse et repousse très légèrement les broches vers l’extérieur, ce qui va encore améliorer le contact :
 
Puis j'insère et retire le composant dans son support à plusieurs reprises pour gratter un maximum de saleté sur la zone de contact, et enfin je nettoie les broches une dernière fois.
 
Je lance un test :
Maintenant le jeu démarre, mais les digits audio débloquent complétement !
...
C'est parti pour une inspection du circuit audio.
 
- Aucune erreur au self test.
- Rien de particulier à l'oscilloscope.
- RAS avec le Oki MSM6295 (les digits c'est lui !) .
- La ROM du CPU audio est bonne (IC61)
- Pas de problème avec le CPU (IC43)
 
N'ayant pas d'autre moyen pour tester correctement la seconde ROM du circuit audio (IC76), je dois la dessouder :
 
Il s'agit d'une MASKROM 512Kx8 au format JEDEC (compatible 27C040/4001). Je la teste au programmateur en la comparant avec la ROM du set de MAME :
La ROM est corrompue !
 
Je vais donc la remplacer par une 27C4001 montée sur support :
 
Je la programme avec le fichier "32j9-0.76" et monte le tout sur la PCB :
 
Un petit test :
Parfait ! plus aucun problème de son !

Publié dans Arcade

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article