DoDonPachi Dai-Ou-Jou - Cave/PGM

Publié le par Seb

Pour le 100eme article : la réparation n°0001 dans un atelier tout neuf !
 
Un DoDonPachi DaiOuJou confiée par Grumly.
Le jeu switch tout seul en service mode et quand il se lance enfin, des glitchs apparaissent à la place des sprites :
 
A la base cette PCB a été acquise déjà mal en point à cause d'une de ces sal** de batteries :
 
Le jeu a fonctionné un temps sans problème... Puis ce qui devait arriver arriva, malgré un nettoyage de surface réalisé en amont :
 
En temps normal je ne prends jamais en charge ce genre de panne due à la corrosion, donc inutile de me contacter à ce sujet.
Mais là c'est exceptionnel :
 
Je commence par décaper le vernis pour évaluer l'ampleur des dégâts :
 
La corrosion a attaqué les pistes de cuivre en profondeur ! Certains passages traversants sont non seulement effacés, mais en plus ils sont bouchés par les résidus d'oxydation :
 
Je dois donc faire place nette :
 
Du côté des composants :
 
Il va falloir nettoyer car les parties métalliques sont recouvertes de vert-de-gris, ce qui est le signe d'une oxydation bien installée !
 
Côté PCB ce n'est pas mieux :
 
Je prévois un bain légèrement acide (entre 5 et 10% maximum - vinaigre par exemple) pour dissoudre toutes les traces de vert-de-gris et déboucher les passages traversants. Ensuite j'effectue plusieurs rinçages pour nettoyer l'acide du bain précédent. Je finis par un séchage minutieux.
L'idée est d’empêcher au maximum la reprise du processus l'oxydation.
 
Après nettoyage :
Avec un dip switch tout neuf en prime !
 
Je repère les coupures de continuité et les passages traversants effacés à l'aide d'un multimètre :
Beaucoup de patience...
Oh mon dieu ! Qu'est-ce que c'est chiant !! Greg je te déteste !
 
Après c'est au tour de la réparation des passages traversants avec du fil de cuivre de 0,2mm :
 
Le but et de faire traverser le fil de cuivre dans les passages traversants pour rétablir les contacts entre les deux cotés de la PCB.
 
Après je bouche les traversants à l’étain, je remets les composants et étame généreusement les pistes tout en pontant les coupures de continuité :
 
 
Bonus Stage : Lors des tests de cette PCB le switch du reset semble dysfonctionner... Je me lance à la recherche d'une panne, recherche malheureusement infructueuse.
Dans le doute je demande quand même à Greg de se renseigner.
 
En conclusion, il semblerait que le switch du reset sur cette PCB en particulier, ne fasse pas redémarrer le jeu ! Mais efface uniquement le contenu des SRAM en coupant leur alimentation (quand vous avez encore une batterie). Ensuite le jeu affiche un joli bug qui nécessite un redémarrage pour se relancer.
Encore plus stupide, sur la version Black Label si vous touchez à ce switch, l'ID du jeu est effacée et zouuu, au revoir Black Label !
 

Publié dans Arcade

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lencouet 23/01/2019 12:56

Salut
Super boulot quand on sait comme c est pénible a l idée de devoir dessouder un chip cms alors juste pour nettoyer dessous et vérifier chapeau bas monsieur

Sylver 26/01/2019 22:46

Le plus chiant ce n'est pas de dessouder un tel composant (un peu de flux et une station à air chaud et ça s'enlève tout seul. Le remettre c'est souvent plus chiant (sauf si on a un masque pour appliquer la pâte à flux). Mais bon le plus long dans ce genre d'opération c'est le nettoyage et l'identification/reconstruction des connexion détruites !
Bravo pour ce beau boulot de sauvetage d'une pièce de l'histoire de l'arcade !